Aerosmith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aerosmith

Message  Vinrael le Sam 29 Mar - 19:14

Je connais pas beaucoup, mais le peu que j'ai est génial ! Very Happy
Comme c'est l'usage, une biographie dont j'ai pas lu un mot :
Vers la fin des années 1960, Steven Tyler, un jeune batteur de Boston, rencontre le guitariste Joe Perry dans la boutique d'un marchand de glaces du New Hampshire. Ensemble ils forment d'abord le Jam Band, un power trio à la Cream, avec le bassiste Hamilton. Un second guitariste, Whitford, puis un batteur, Kramer, se joignent à eux, Tyler, qui fut aussi batteur, se consacrant au chant. Aerosmith est né. L'été 1970 le groupe se rode à The Barn, une boîte du New Hampshire, touchant un cachet de trente dollars par soir. Un bon bouche à oreille lui permet de se fixer à Boston, où il joue dans le circuit des bars du campus. Un noyau de fans le suit déjà dans tous ses déplacements. Épaté par son passage explosif au Max's Kansas City de New York, Clive Davis, le patron de Columbia lui offre un contrat en 1972. Un premier album (sans titre) au rock brut, primaire et mélodieux, incluant une reprise de Rufus Thomas, sort début 1973. Les ventes sont modestes, et le succès en 45 tours de la ballade "Dream On" reste régional. De même pour le second Get Your Wings (1974) qui comprend notamment Train Kept A Rollin', en son temps popularisé par les Yardbirds. Le groupe accompagne en tournée Blue Öyster Cult, Mott The Hoople et les Kinks, conquérant un public de plus en plus vaste.

"Toys In The Attic" (1975), avec ses quatre millions d'exemplaires vendus, met le feu aux poudres. Aux États-Unis, Aerosmith emplira vite les stades, faisant jeu égal avec Kiss et Journey. Mélange vitaminé de groove funkie et de riffs à la Stones, avec des paroles salaces, ce disque reste au sommet avec les tubes "Walk This Way" et "Sweet Emotion", égalé par le classique Rocks (1976), qui inclut "Back In The Saddle" et "Last Child". Réédité en 1976, le simple "Dream On" impose le style des power ballads qui plaira tant aux radios FM. La critique se moque de Tyler, en qui elle voit une doublure caricaturale de Mick Jagger, avec les mêmes grosses lèvres et le même déhanchement. On surnomme, par dérision, Tyler et Perry les « Toxic Twins » (les « jumeaux toxiques »), en raison de leur excès de substances chimiques et d'alcool, sur et en dehors de scène ("Toxic Twins" étant également un clin d'oeil au "Glimmer Twins", pseudo du tandem Jagger/Richards dans les mêmes années 70). Même après leur desintoxication, ce surnom les suivra pendant près de 20 ans.

Fin 1977, la décadence s'amorce déjà. Draw The Line (1977) ne comporte aucun titre marquant, bien que Draw The line et Kings and Queens restent encore aujourd'hui 2 chevaux de bataille pendant les concerts, et le double Live ! Bootleg (1978) déçoit. Dans Night In The Ruts (1979) [« Une nuit dans la rouille », contrepèterie de « right in the nuts : en plein dans les couilles »], produit par Gary Lyons (Queen, Foreigner, Ian Hunter), Aerosmith se montre sans conviction, reprenant "Think About iT" des Yardbirds et "(Remember) Walking In The Sand" des Shangri-Las. Sitôt l'enregistrement terminé, Perry Lâche le groupe. Le public se lasse aussi, et le disque aura relativement moins de succès. Pourtant, une reprise de "Come Together" leur offrira un nouveau tube. En 1979 le guitariste démarre son Joe Perry Project chez Columbia Let The Music Do The Talking, en 1980, et I've Got The Rock'N'Rolls Again, en 1981, feront une apparition fugace dans les classements) puis chez MCA Once A Rocker, Always A Rocker, en 1983. Jimmy Crespo, ex-Flame le remplace pour une tournée qui coïncide avec la sortie d'un Greatest Hits (1980). En 1981, Brad Whitford part à son tour, enregistant un album solo chez Columbia avec Derek Saint holmes (ex-chanteur guitariste de Ted Nugent). En 1981, Tyler se remet lentement d'un accident de moto, et la drogue n'arrange pas les affaires du groupe. Il faut attendre 1982 et l'arrivée du guitariste Rick Dufay pour qu'Aerosmith reprenne ses activités et enregistre un Rock In A Hard Place plutôt faible mais fidèlement accueilli par son public.

Au milieu des années 1980, Aerosmith se « remet en selle », pour reprendre le titre de sa tournée de 1985. En 1984, le jour de la Saint-Valentin, Perry et Whitford reviennent dans le groupe pour le concert à l'Orpheum Theater de Boston. Tyler, intoxiqué jusqu'aux yeux, s'écroule sur scène au début de la tournée. En 1985, alors que son contrat avec Columbia expire (« Ils en avaient marre que nos chèques soient directement encaissés par des dealers »), le groupe signe un contrat très juteux avec Geffen. De cet accord naît Done With Mirrors, son meilleur album depuis longtemps. Tyler et Perry suivent chacun une cure de désintoxication. En 1986, en concomitance avec le premier Classic Live, le duo de rappeurs Run-DMC reprend "Walk This Way", invitant Tyler et Perry dans son clip. Cette association entre rock et rap fera date. En 1987, quelques mois après le Classic Live Two, Permanent Vacation, confirme la réussite de la seconde formation, commerciale, certes (trois fois disque de platine), mais aussi musicale. Grâce aux mélodies sur mesure des compositeurs Desmond Child et Jim Vallence, des titres comme "Dude (Looks Like A Lady)", "Rag Doll" et "Angel" occupent les ondes. Les fans de la première heure regrettent cette sophistication nouvelle. Après la compilation Columbia Gems en 1988, Pump (1989) présente un équilibre parfait entre le raffinement et la hargne des débuts. Comportant des ballades parfois mièvres comme "What It Takes", prétextes à vidéos exhibant des filles agréablement charpentées sur MTV , le disque inclut "Love In An Elevator", le controversé "Janie's Got A Gun" (sur l'enfance maltraitée) et "The Other Side", tous des tubes.

En 1991, peu après la sortie de Pandora's Box, coffret de trois CD réunissant tubes, raretés et reprises inédites (où la période Geffen des années 1980 n'est, hélas, pas représentée), le groupe apparaît dans la série animée Les Simpsons. En 1994 sortent Big Ones, compilation axée principalement sur les ballades, et Box Of Fire, regroupant en un coffret tous les albums du groupe chez Columbia. Après Get A Grip (1993), Aerosmith, revenu chez Sony-Columbia, a longtemps préparé Nine Lives (1997), un disque surchargé d'effets sonores, réalisé dans un climat de déchirement (le manager Tim Collins, affirmant que Tyler se droguait à nouveau, a été renvoyé au milieu des séances), disque jugé sans spontanéité et trop lisse. Un double live, A Little South Of Sanity (1998) a été enregistré en guise de conclusion du contrat avec Geffen. Cette même année le groupe signe la bande originale du film Armageddon dans lequel joue Liv Tyler (sœur de Mia Tyler), fille du chanteur. Avec les quelques autres disques qui suivirent, le groupe revint sur le devant de la scène (Depuis 1999, l'attraction Rock 'n' Roller Coaster des parcs Disney propose même d'écouter la musique du groupe dans une montagne russe !), ne retrouvant toutefois que partiellement sa fougue et son public passé.

En 2004, le groupe produit Honkin' On Bobo, un album de reprises : le répertoire blues joué avec toute la fougue retrouvée du meilleur Aerosmith !

Deux ans plus tard sort curieusement un album live de la tournée précédente, Rockin' the Joint, l'occasion d'entendre deux extraits de Just Push Play en public.

Le groupe va faire une tournée à partir de mars 2007, et passer notamment le 19 juin a Paris Bercy.

Aerosmith a prévu l'enregistrement de son nouvel album en mars 2008. Pour l'instant, le titre de l'album n'a pas été communiqué.

_________________

Le kangourou repeint toujours son tournevis quand les kiwis jouent du piano
(célèbre proverbe)

Vinrael
Lame Noire

Nombre de messages : 1461
Age : 23
Localisation : pas chez toi (tu peux vérifier)
Date d'inscription : 25/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aerosmith

Message  Invité le Sam 29 Mar - 23:10

Pfuuuh!! Trop long!! Désolée, j'ai vraiment trop la flemme de lire. Il faut faire des présentations plus courte!! Sinon, ça fait perdre trop de temps.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aerosmith

Message  Kyuuketsuki Shingara le Sam 29 Mar - 23:37

OUAIIIIIIIIIIIS VIVE AEROSMITH !!!!!!!!!!!!!!! je n'ai pas lu la présentation mais connaissant le groupe, je ne fait que dire AEROSMITH POWAAAAAAAAAA !!!!!

MDR

_________________


La Lumiere et l'Obscurité...
La Lumière et l'Obscurité se succèdent sans cesse...
On ne fait que s'égarer et désespérer...
La Lumiere et l'Obscurité...
l'Obscurité et l'Obscurité...
On attend juste le moment de la Purification...

Kyuuketsuki Shingara
Vampire antropophage
Vampire antropophage

Nombre de messages : 1308
Age : 25
Localisation : Là.
Date d'inscription : 21/11/2007

http://the-band-of-death.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aerosmith

Message  Vinrael le Dim 30 Mar - 12:50

C'est psa la présentation la plus longue de cette rubrique si tu vois ce que j'veux dire. Tu t'en fous les groupes on doit les connaître par leur musique pas par leur histoire. A propos je recommande : Toys in the attics, Walk this way (pas la reprise d'autres mecs), Adam's apple

_________________

Le kangourou repeint toujours son tournevis quand les kiwis jouent du piano
(célèbre proverbe)

Vinrael
Lame Noire

Nombre de messages : 1461
Age : 23
Localisation : pas chez toi (tu peux vérifier)
Date d'inscription : 25/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aerosmith

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:39


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum